Télécharger le dernier manuel 2007 franco-malgache sur le système de riziculture intensive (SRI) : (3251 ko)

Télécharger le Manuel SRI au format PDF

-en français (235 ko)

-en anglais (179 ko)

Echos d'
Ambatomirahavavy
...
Mise au point sur la paternité du Sri ...

Formation en Journalisme de l'Université d'Antananarivo
TEFY SAINA, VALORISER L’ŒUVRE DE HENRI DE LAULANIE


Pour pérenniser son oeuvre, Henri de Laulanié sent le besoin de regrouper les forces de ses amis en une association qui pourrait lui succéder. En 1990, beaucoup d'amis, d'anciens élèves et 7 ONGs répondent à l'appel et se regroupent pour "forger les esprits". Le 27 juillet, TEFY SAINA naît.

TEFY SAINA c’est littéralement "la forge de l’esprit" ou "Forger l’Esprit". Lato sensu, il veut dire "changement de mentalité". TEFY SAINA en dit long sur ses objectifs : le développement de tout l’homme et de tous les hommes.
Bien avant la création de l’association TEFY SAINA (A.T.S.), Henri de Laulanié aura déjà formé quelques paysans. La plupart sont les membres fondateurs de l’Association.
De 1995 à 1998, l’A.T.S a travaillé dans la région de Ranomafana particulièrement avec le «Cornell International Institute for Food, Agriculture and Development» (C.I.I.F.A.D.) d’Ithaca, New York.

Les partenaires de TEFY SAINA


Du vivant du père de Laulanié :

- De 1990 à 1995, une O.N.G. allemande de formation dans le cadre d’ateliers nationaux sur le S.R.I., la régénération des sols, les aménagements des vallées rizicoles et la comptabilité rurale.
- De 1992 à 1995, l’O.N.G française "ZOMA". Cette O.N.G a pris en charge depuis la mort du prêtre le CFAAM de Mahitsy et le CEFOTAM de Kankaola après avoir soutenu les premiers pas de l’A.T.S.
- De 1994 à 1997, l’Institut de l’Université américaine Stony Brook pour le développement d’une vingtaine de villages périphériques de l’aire protégée de Ranomafana.

Après sa disparition :

- 1995-1996 : le fonds d’Aide et de Coopération française (F.A.C.) dans la formation en S.R.I de 110 paysans leaders sur les hautes terres d’Antsirabe et d’Antananarivo.
- 1995-1998 : le CIIFAD de l’Université américaine Cornell dans le même cadre.
- 1996-1998 : le WWF et la Coopération technique Suisse dans la gestion des ressources naturelles de la montagne d’Andringitra, Ivohibe-Fianarantsoa (formation pour freiner les cultures itinérantes sur brûlis).
- 1997-1998 : la fondation Tany Meva.
- 1997-2001 : African Highland Initiatives (AHI) : Protection des montagnes et reboisement des pentes à Fianarantsoa.
- 1998-1999 : l'Agence Française de Developpement (AFD) pour la formation en SRI de 280 paysans leaders à Morondava
- 2000-2001 : la Presidence de la République pour l'installation des migrants de proximité à l’ouest de Fianarantsoa. 50 jeunes foyers s'établissent avec leur aide sur 5.000 ha de nouvelles terres.
- Diverses associations et O.N.G pour des formations d’une semaine pour 20 à 30 paysans par session de formation.

Les membres de l'Association ont plusieurs fois été appelés à participer à des conférences internationales sur le Système de Riziculture Intensif.



Ici, à Sanya en Chine en avril 2002.

Conception: La Formation en Journalisme de l'Université d'Antananarivo Madagasikara