Télécharger le dernier manuel 2007 franco-malgache sur le système de riziculture intensive (SRI) : (3251 ko)

Télécharger le Manuel SRI au format PDF

-en français (235 ko)

-en anglais (179 ko)

Echos d'
Ambatomirahavavy
...
Mise au point sur la paternité du Sri ...

Formation en Journalisme de l'Université d'Antananarivo
LA DOCTRINE DU PERE DE LAULANIE

« Le développement de Madagascar doit se faire de l’intérieur, c’est à dire à partir de ses ressources propres, et l’homme doit en être un acteur à part entière ». C’est en résumé la doctrine du Père de Laulanié. C’est dans cette optique que l’association Tefy Saina se donne pour principale mission la formation des jeunes. "Car le changement de mentalité ne peut s’obtenir qu’au bout de 30 ans, le temps d’un renouvellement de génération".
Le père de Laulanié pense que la formation doit aboutir à un changement de mentalité et de comportement chez l’homme paysan. Pour être efficace, elle doit se faire dans le cadre d’une pédagogie adaptée aux réalités locales. Son contenu, sa forme, son organisation doivent correspondre aux attentes, aux besoins, aux potentialités et aux structures sociales des bénéficiaires.

 

Faire évoluer la mentalité


La formation au développement est d’abord technique. Elle concerne trois secteurs économiques de base, complémentaires et interdépendants : les ménages, l’artisanat et l’agriculture.
Les ménages adaptent leur régime alimentaire selon les productions du secteur agricole. Le secteur agricole répond aux besoins nutritionnels des ménages. Le secteur artisanal améliore les savoir-faire et diversifie les outils destinés à l’agriculture et l’élevage. La finalité du savoir-faire en milieu rural est de mettre à la disposition des hommes des produits et des services qui sont utiles à l'amélioration de leur vie quotidienne.
C’est pourquoi la formation, selon de Laulanié, doit aider l’homme à modifier sa mentalité et ses pratiques dans une optique de développement personnel et collectif. Il faut qu’elle s’intéresse à l’homme paysan : qui est-il? que fait-il? comment pense-t-il?

Démystifier la nature

La formation agricole a deux objectifs : faire évoluer les mentalités des agriculteurs et dispenser des connaissances concrètes et pratiques nécessaires pour une exploitation agricole. La formation est axée sur la démystification de la nature. Faire comprendre à l’intéressé le fonctionnement de son environnement naturel par des explications scientifiques accessibles.

Les alternatives de formation selon la doctrine de De Laulanié:
  • une formation fondamentalement pratique qui s’adresse aux paysans capables d’appliquer immédiatement les connaissances acquises ;
  • une formation générale, plus théorique, qui a l’avantage d’atteindre une cible plus large.
Harmoniser le couple


Les principes essentiels de la formation agricole sont enseignés aux filles en plus de la puériculture et des activités ménagères. Innovation : la formation ménagère des garçons est encouragée pour une meilleure complémentarité du couple.

La formation se fait toujours sur le site de vie des apprenants. Là où la pratique se fait au quotidien, et en grandeur réelle.

 

Valoriser le savoir-faire rural

L
a formation aux travaux du bois et de construction est privilégiée par rapport au travail du fer qui demande un investissement plus important en machines et en matières premières. Certains centres ont une section de spécialisation : électrification rurale, bourrellerie, charronnage.
La formule la plus adaptée est la formation en apprentissage chez les vrais artisans installés dans les villages et appuyée par des cours par correspondance dispensés par le Centre de Formation Artisanale Rurale (CFAR). Les artisans formés et installés forment à leur tour des apprentis dont les meilleurs se perfectionnent par la suite au centre.
Quel que soit le type de formation suivi, le paysan doit disposer d’un minimum de logique scientifique afin de prendre en main son développement et d’adopter les technologies appropriées à l’agriculture, à la vie ménagère et à l’artisanat qui constituent le trépied de son développement.
La formation delivrée par Tefy Saina correspond à la doctrine du Père De Laulanié. Un formateur de l'association explique.

Voir la doctrine du développement rural en entier

Début de la page
Retour au sommaire

Conception : La Formation en Journalisme de l'Université d'Antananarivo Madagasikara