Echos d'
Ambatomirahavavy
...
Mise au point sur la paternité du Sri ...
Aider l'Association Tefy Saina, c'est aider des milliers de paysans malagasy à améliorer leur quotidien...
Quelques chiffres pour vous donner une idée de l'utilisation de l'aide que pourrez apporter à l'association Tefy Saina

Formation en Journalisme de l'Univérsité d'Antananarivo

DOCUMENT COMPOSE PAR LE R.P. HENRI DE LAULANIE
Ingénieur Agronome INA

Synthèse de réflexions philosophiques, pédagogiques et techniques
Résultat de 30 ans d’activités de développement rural à Madagascar
Paraîtra incessamment sous forme de livre intitulé :


LE RIZ A MADAGASCAR
Un développement en dialogue avec les paysans


PREMIERE PARTIE:
DE L’AGRICULTURE TRADITIONNELLE :
ECHECS ET TATONNEMENTS

CHAPITRE I: L’IMPASSE DES SYSTEMES DE CULTURE

A - Les systèmes totalement dépassés

1/ Le Tavy en culture itinérante sur brûlis de forêt
2/ La culture itinérante sur feu de nettoyage

B.- Les systèmes incohérents

1/ La riziculture irriguée par submersion
2/ La culture minérale sur les collines
3/ La riziculture irriguée par ruissellement


CHAPITRE II : LES OBSTACLES AU DEVELOPPEMENT AGRICOLE DANS LA SOCIETE TRADITIONNELLE

A - Les obstacles venant des individus

1/ L’absence de toute donnée scientifique dans leur vision du monde
2/ Le conformisme dans l’éducation donnée par la société
traditionnelle

B - Les obstacles venant des structures sociales

1/ L’obstacle politique constitué par les notables
2/ L’obstacle venant de la structure de la société
3/ La subordination de la technique et de l’économie aux structures
sociales

C - Les obstacles venant des agents de développement

1/.Les nationaux
2/.Les expatriés


CHAPITRE III : LES LECONS DE L’EXPERIENCE

A - Le facteur temps dans le Développement agricole

1/ L’hystérésis du Développement en matière technique
2/ L’hystérésis paysanne en matière économique
3/ L’hystérésis paysanne en matière sociale

B - L’intervention extérieure dans le Développement agricole
du Tiers-Monde

1/ La croissance démographique
2/ La rencontre des civilisations
3/ Les structures ou les hommes

C - Echec ou Réussite des actions de Développement

1/ L’incohérence de beaucoup d’actions de développement
dans le passé
2/ L’incohérence de la formation agricole
3/ Vulgarisation ou Formation ?
4/ Où chercher les futurs agents du Développement

DEUXIEME PARTIE

VERS L’AGRICULTURE RATIONNELLE :
LES ACQUIS TECHNIQUES EN 1990

CHAPITRE IV : LES LIGNES DE FORCE DE LA RIZICULTURE
PRODUCTIVE EN ALTITUDE

A - Une riziculture fondée sur la physiologie du riz

1/ Le système racinaire et le sol de la rizière
2/ Le tallage du riz, phénomène mal connu et méconnu
3/ Le repiquage du riz, une opération bien négligée
4/ Repiquage, Tallage et Auto-régulation du Riz
5/ La protection du riz

B - Problème et ignorances sur la nutrition du riz

1/ Frugalité du riz
2/ Vie microbienne au sol et interaction sol-riz
3/ Utilisation de l’eau de pluie

C - Les conditions climatiques font les récoltes

1/ Economie de l’eau dans les rizières
2/ Ensoleillement
3/ Chaleur et refroidissement
4/ Dépressions tropicales et cyclones
5/ Choix des variétés et sélection des semences

D - La riziculture continue en climat tropical chaud


E - Les cultures dérobées (ou de contre-saison) sur les rizières


CHAPITRE V : LA PRODUCTION AGRICOLE, EN DEHORS DES RIZIERES

A - La protection des sols

1/ Tracer des courbes de niveau
2/ Les ouvrages de protection anti-érosive
3/ La protection des chemins d’exploitation

B - Le Fumier

1/ Utilisation du fumier en altitude pour remettre en état un sol dégradé
2/ Fumier ou Compost
3/ De la litière pour le Fumier
4/ Le Fumier et le calendrier agricole
5/ Quelle qualité de fumier faut-il enfouir

C - La culture attelée bovine

1/ Le dressage des bœufs de travail
2/ L’apprentissage des bœufs de travail
3/ Le travail des bœufs
4/ Les données économiques du travail avec les bœufs

D - Le calendrier agricole

1/ Les conditions de culture des plantes de collines à graines
2/ Les conditions de culture des plantes de colline à tubercules
3/ Peut-on définir un calendrier agricole type pour les cultures
de collines

E - Les assolements

1/ Introduire d’autres légumineuses en remplacement du soja
2/ Le problème de la place du riz pluvial
3/ Introduire des plantes à tubercules dans l’assolement
4/ Des engrais verts dans l’assolement

F - La fertilisation minérale

1/ Le PH des sols tropicaux
2/ Les amendements calciques
3/ La fertilisation par les engrais minéraux

CHAPITRE VI : LES SPECULATIONS RICHES ET L’ECONOMIE RURALE

A - Le coton

B – Le café

1/ La culture du Robusta
2/ Problème et Difficultés

C - les Oléagineux et le Palmier à huile

1/ Le palmier à huile à Madagascar
2/ Le palmier à huile dans le monde

D - Produire des fruits

TROISIEME PARTIE

LES PROBLES D’AVENIR :
VERS L’INDEPENDENCE ECONOMIQUE
SANS PROLETARISATION DE LA MASSE


CHAPITRE VII : LES AMENAGEMENTS

A - Aménagements des rizières irriguées

1/ Maîtrise de l’eau dans les rizières
2/ Quelles formes et quelles dimensions convient-il de donner
aux rizières ?

B - Aménagements rizicoles des marais

1/ Les marais des vallées entre les collines
2/ Les grands marais de bords de fleuves et de cuvettes

C - Cultures de collines et culture attelée

1/ L’exploitation familiale des collines du plateau malgache
2/ Le matériel nécessaire pour la culture attelée


CHAPITRE VIII : LA GESTION

A - Connaissance de la réalité

1/ Les systèmes de mesure
2/ Le cahier des cultures
3/ L’économie de l’exploitation agricole
4/ Des investissements gratuits : l’investissement-travail

B - Organisation de l’exploitation et du travail

1/ La circulation et les transports
2/ Psychologie et Organisation du travail manuel
3/ Psychologie animale et Organisation du travail en culture attelée
4/ Comment programmer les travaux de l’exploitation agricole ?
5/ Faut-il envisager une certaine motorisation des travaux agricoles ?


CHAPITRE IX : LES STRUCTURES INSTITUTIONNELLES DU MONDE RURAL

A - Nature de la production agricole

1/ Production artisanale ou industrielle
2/ Production agricole

B - Les Coopératives agricoles

1/ Le commerce agricole au niveau du paysan
2/ Le commerce agricole au niveau régional ou national
3/ L’utilité et la difficulté de la création de coopératives
4/ Quelles coopératives peut-on promouvoir
5/ Les qualités nécessaires aux responsables des coopératives
6/ Dirigeants, membres et employés

C - Crédits, mutualité et syndicats

1/ Caisses rurales d’épargne et crédit mutuel
2/ Mutuelles d’assurances – Mortalité du bétail
3/ Syndicats

D - Vie associative : le CETA, modèle tiers monde.

ASSOCIATION TEFY SAINA
LOT SIAE 33 – AMBONDRONA
BP 1221 – ANTANANARIVO 101
MADAGASCAR

TEL : 22 209 01
E-MAIL : tefysaina.tnr@simicro.mg

debut de la page
Retour au sommaire

Conception: La Formation en Journalisme de l'Université d'Antananarivo Madagasikara